Return to site

Femmes d'exception : Mélissa Mauvière

Gouvernante de son propre destin

Ces dernières semaines j'ai interviewé des femmes incroyables ayant lancé leur propre business dans le secteur des CHR (Anto, Clarence, Charlotte, Camille, Marlène...), mais aussi une reconversion pour du moins étonnante, celle d'Aurore, ayant changé son poste de cadre dans un bureau par un poste de commis de cuisine. Sans oublier l'ascension vertigineuse en toute humilité et bienveillance de notre chère Valérie Vif.

Il était temps aussi de montrer que se reconvertir, se réinventer complétement, au sein même de l'hôtellerie-restauration est possible, pas forcément facile, vous verrez, mais possible.

Je vous présente aujourd'hui la pétillante Mélissa Mauvière :

Dès ses 14 ans Mélissa a les choses claires dans sa tête : ne pas écouter les autres quand elle sait ce qu'elle veut. Et voilà qu'elle décide de faire un BAC dans une filière technique, tandis que sa famille lui conseille un parcours plus généraliste. Elle est convaincue. Elle n'aime pas l'académisme des cours et veut tout de suite avoir une formation pratique et opérationnelle. Elle enchaîne ensuite avec un BTS en Marketing et gestion hôtelière au Lycée hôtelier Saint-Louis Montargis

Sa première expérience professionnelle dans un petit hôtel lui permet de devenir polyvalente, mais elle en sort un peu frustrée car elle n'a pas pu apprendre un métier en profondeur, avec un accompagnement dédié. Elle est perdue... ne sait pas vers quoi d'orienter...

Et puis, un beau jour, elle apprend qu'un poste rare dans sa région est disponible au sein du Château Mont-Royal Chantilly du Louvre hotels group qui a été ensuite racheté par le Groupe Tiara. Mélissa découvre alors un monde nouveau, les coulisses et les secrets inavoués des équipes d'étage qui garantissent une image impeccable de l'établissement. Elle devient gouvernante de l'hôtel et elle adore !

Au bout de quelques années, quand sa vie personnelle fait un virage de 360°, elle ressent un besoin soudain de déconnexion, de recommencer, de partir loin, de tout quitter ! Elle se lance alors dans un domaine complétement nouveau : les clubs de vacances. Mélissa travaillera au sein du Club Med dans plusieurs villes pendant presque 2 ans, toujours au sein du service dédié à l'hébergement.

Elle garde de précieux souvenirs d'une époque où elle a beaucoup appris au niveau humain. Mélissa a dû apprendre, à travailler avec des équipes multiculturelles aux parcours vitaux très différentes.

La direction du club recherchait des personnalités marquantes qui s'investissent aussi dans les animations quotidiennes auprès des clients. Ceci a été très ludique et revitalisant pour Melissa qui au bout de 3 saisons décide de reprendre une vie plus structurée et s'installe à Paris.

Mélissa retrouve un poste très rapidement. Pendant 7 ans elle évolue au sein d'un incroyable gros porteur, le Pullman Paris Montparnasse (1000 chambres), évoluant de gouvernante polyvalente à assistante gouvernante générale.

C'est dans cette période de sa vie qu'elle commence à réfléchir de nouveau à son avenir professionnel car elle se sent profondément transformée. Le fait de travailler si souvent avec des femmes/hommes de chambre et des équipiers d'étage aux potentiels d'évolution incroyables, mais aux passés parfois compliqués, lui donne envie de les aider à se dépasser.

Le problème c'est qu'elle ne sait pas par où commencer ! ! Elle n'a pas d'expérience ou de formation dans le secteur des ressources humaines. Elle sait aussi qu'il va être très difficile (voire impossible) de négocier avec son employeur une formation en alternance, car la tension du secteur, due à la pénurie d'employés qualifiés et motivés, rendent les accords de formation en reconversion très contraignants.

"Je dirais aux professionnels des métiers de salle, cuisine et hébergement qui veulent se reconvertir dans le domaine de la formation et des ressources humaines, qu'il faut qu'ils aient confiance en eux et en leur compétences transverses. Les métiers de l'hôtellerie permettent d'acquérir une vraie capacité d'adaptation, d'écoute et d'empathie, compétences indispensables pour une reconversion RH réussie" Mélissa

Alors, elle décidé de postuler à une offre dans un hôtel de luxe No address du groupe Allard, le haut de gamme de l'hôtellerie, une résidence privée. Son poste de haute responsabilité en tant que gouvernante générale devrait lui permettre d'économiser afin d'intégrer une formation en ressources humaines. Mais, le destin, décide autrement et Mélissa se rend compte très rapidement qu'elle ne se plaît pas dans un domaine si luxueux, où les demandes des clients sont pressantes et excentriques ; Mélissa a du mal à s'y habituer.

Alors, avant la fin de sa période d'essai elle décide d'y donner fin et s'inscrit sans hésitation à une formation en reconversion en tant que demandeuse d'emploi.

Elle rejoint l'IFOCOP, organisme de formation d'adultes permettant un financement par Pôle-emploi et l'entreprise d'accueil pendant la période d'application pratique. Un vrai tremplin pour une reconversion réussie.

Cet organise réalise des formations en reconversion ou en développement de compétences, avec une sélection des profils qui pourront le mieux s'adapter aux nouveaux environnements de travail ; le but avant tout, c'est que leur formation théorique, alliée à la pratique quotidienne, leur permette d'intégrer le monde du travail très rapidement.

Son premier stage a lieu dans une entreprise de travaux public où elle retrouve des problématiques similaires au secteur de l'hôtellerie restauration : pénurie des profils, postes très durs physiquement, employés étrangers avec des difficultés d'intégration, etc. Des candidats qu'elle doit très souvent accompagner et conseiller. Elle se sent épanouie, utile, Mélissa est convaincue d'avoir fait le bon choix !

A la fin de son stage sa manager, qui est sur le point de quitter la société, lui propose d'intégrer sa nouvelle équipe où elle s'occupera de missions sans lien direct avec l'accompagnement des employés.

Ce n'est pas forcément ce qu'elle recherche, c'est pourquoi quand elle rencontre Marc et Nicolas, fondateurs de Gofer, elle a l'impression qu'une nouvelle porte s'ouvre à elle : aider Gofer à développer son réseau de clients, mais aussi de mieux définir les profils qui s'adapteront à chaque type d'établissement et les aider à se dépasser.

Un poste de talent manager en hôtellerie-restauration et en start-up ; un univers parallèle dans lequel Mélissa prendra rapidement ses marques (et ça je l'ai vu de mes propres yeux ;-)).

Nous remercions énormément Mélissa pour sa collaboration pendant 6 mois au sein de notre équipe. Grâce à elle nous avons amélioré nos techniques de sourcing, nous avons appris à mieux déceler le potentiel de nos workers et à mieux matcher leurs profils avec nos clients. Mélissa nous accompagne encore aujourd'hui avec des conseils et le partage d'informations sur le secteur. Une histoire d'amour qui continue ;-)

Il faut dire que nous sommes heureux que Mélissa soit enfin aujourd'hui là où elle avait toujours rêvé. L'IFOCOP, son ancien organisme de formation, lui a proposé un poste de responsable de formation, une mission qui la tient à coeur, car elle choisit les profils qui pourront rejoindre les formations en reconversion et s'occupe de leur accompagnement.

IFOCOP met en avant la sélection de candidats par compétences et potentiel d'adaptation et surtout par la motivation, plutôt que par les diplômes ou le renom des anciens employeurs, tout comme Gofer !

Merci pour tout Mélissa,

Isabel YUS

CMO et co-fondatrice de Gofer

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly