Return to site

Les nouveaux métiers de l’hôtellerie-restauration

· Conseils aux workers

Cette semaine nous vous parlons de nouveaux métiers de l’hôtellerie-restauration et des métiers du secteur ayant beaucoup évolués ces dernières années.

En effet, le secteur évolue naturellement au fil des années en fonction des modes et des coutumes, mais aujourd’hui, les nouvelles technologies et la prise en considération de l'environnement par les français poussent d’autant plus de nombreux métiers à naître, à évoluer ou à se réinventer…

1. De barman à mixologue

Aujourd’hui les bars d’hôtels cherchent à inciter la clientèle à rester et non quitter les hôtels par d’autres bars de rue. Face à cet enjeu, les bars doivent s’efforcer de bien accueillir les clients et offrir une qualité de service irréprochable, mais aussi proposer un concept fort original.

Les nouvelles générations veulent vivre une expérience unique. Le digital est l’un des ingrédients de l’expérience, en effet, aujourd’hui les clients sont hyper connectés et aiment partager, commenter et liker leurs expériences et celles de leurs amis.
 

Les bars en général, mais surtout les bars d’hôtels, doivent donc éviter de proposer les mêmes boissons classiques que l’on retrouve sur toutes les cartes et le personnel doit tout mettre en œuvre pour faire rêver les clients. Les barmen doivent donc se réinventer et créer de nouveaux cocktails en fonction du moment, du produit et du client afin de transformer un instant de consommation en une véritable expérience. Et c’est là qu’intervient le mixologue.
 

Le mixologue est en réalité un barman curieux aimant jouer avec les textures et les goûts pour inventer de nouvelles recettes. En perpétuelle recherche de nouveaux produits de niche, les mixologues aiment souvent concocter leurs propres infusions et sirops et prennent même parfois le temps de faire vieillir leurs eaux-de-vie…
 

Un mixologue ne cherche pas seulement à servir une boisson mais à créer des cocktails aussi savoureux qu’esthétiques. Très inventif, il connait de nombreuses techniques permettant de dévoiler tous les arômes et saveurs d’un alcool et créer des cocktails sur-mesure. Il peut même proposer des cocktails à texture surprenante (mixologie moléculaire) ou des cocktails fumants (cryo-mixologie).

Enfin les barmen, qu'ils soient mixologues ou non, peuvent se spécialiser dans le flair bartending, une discipline pratiquée par certains barmen consistant à jongler avec des bouteilles, des shakers et des verres, afin de faire des cocktails d'une façon acrobatique et artistique ! Découvrez ci-dessous la vidéo "les 5 astuces les plus impressionnantes que font les barmans pour se faire de gros pourboires" diffusée par l'European Bartender School !

2. Barista, le nouvel œnologue

Un Barista c’est le type de professionnel qui vous dirait : « le café de Colombie ?... C’est comme si on me parlais du « vin de France », ces appellations n’ont aucun sens  ! »

Le Barista et en quelque sorte un barman spécialisé dans le café. Inspiré par l’œnologie, le barista connaît bien son produit et peut parler de la « palette organoleptique » des 800 arômes qui constituent un grain de café torréfié avec du vocabulaire aussi riche que celui du vin (corsé, fruité, léger…) et il maitrise également les processus de torréfaction.

L’art de déguster le café n’est pas nouveau, le plus ancien torréfacteur de Paris, rue Saint-Honoré, a décidé dès les années 1960 de proposer des « cafés d’origine » et des « cafés de terroir », cependant ce métier est en vogue depuis les révolutions Starbucks et Nespresso. Aujourd’hui de nouvelles enseignes fleurissent tous les mois et les Français consomment et apprécient de plus en plus le café et sont même prêts à payer le prix fort. Et cela n’est pas qu’un effet de mode : il existe aujourd’hui des concours internationaux, des labels et des associations pour encadrer ce métier.

Ce métier est donc plein d’avenir et il permet, comme presque l’ensemble des métiers du secteur de l’hôtellerie restauration, de voyager. Qui plus est, l’Asie commence aussi à augmenter drastiquement sa consommation de café… le secteur va encore beaucoup évoluer dans les prochaines années.

A noter : Si vous avez des compétences en tant que barista ou mixologue, n'oubliez pas de les noter dans vos "compétences", "formations" ou mini-bio dans votre profil Gofer car il s’agit d’un vrai plus pour nos clients 😉

3. Concierge de luxe, plus digital et plus proche à la fois

On connaît les concierges aux clés d'or, cette élite des concierges qui ne travaille que dans les palaces et hôtels 5 étoiles.
Ces concierges à la discrétion légendaire et tenus au secret professionnel ont pour mission de rendre le séjour de leurs clients exceptionnel en veillant à répondre à leurs moindres désirs.

Souvent véritable confidents de certains clients, ils connaissent généralement bien leurs clients : l'âge des enfants, les préférences alimentaires, le nom du chien, les lubies de chacun… Et peuvent réaliser l’impossible comme dénicher une chèvre naine pour l'anniversaire de la petite fille d'un client ou obtenir des places Carré Or pour le concert de Madonna en dernière minute !

Difficile d’imaginer que ce métier réalisé par des personnes si disponibles et dévouées puisse être réinventé par les nouvelles technologies. Pourtant, des start-up comme EasyWay réinventent la relation hôtel-client et c’est aussi le cas de John Paul, le service de conciergerie privée français, créé il y a 10 ans par David Amsellem. David Amsellem a réinventé « l’un des plus beaux métiers du monde », celui de Concierge de Palace, avec les moyens nés de la révolution numérique. Découvrez John Paul dans le reportage ci-dessous :

4. La cuisine durable

Enfin, terminons ce tour d’horizon par les métiers de cuisine. Ici ne s’agit pas d’un métier en particulier mais de l’ensemble des métiers de cuisine. Aujourd’hui la prise de conscience écologique est telle que les plus grands chefs ont décidé de mettre en place des pratiques plus responsables. Effectivement les restaurateurs sont de plus en plus engagés et tentent de concilier gastronomie et écologie.

Privilégier les légumes à la viande, sélectionner des producteurs locaux, limiter au maximum le gaspillage et valoriser les déchets… De nombreuses actions se mettent en place. Si ce sujet vous intéresse nous vous conseillons de lire l’article très intéressant « Les restaurants se mettent à la cuisine écoresponsable » publié le 26 décembre dernier par le Monde.

Camille Subtil - Community happiness officer

Avec Gofer, l'occasionnel devient exceptionnel.

Téléchargez l'application gratuitement sur Google Play, l'App Store ou sur www.gofer.fr

et inscrivez-vous pour réaliser des missions en toute simplicité !
A très bientôt, l'équipe Gofer

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OK