Return to site

Le service en salle, ces héros modernes si peu reconnus !

· Conseils aux workers,Tendances Hôtelières

Il y a un an, Emmanuel Macron a prononcé une phrase qui n’est pas passée inaperçue. En effet, il a assuré à un horticulteur au chômage qu'il pouvait trouver un emploi dans la restauration ou l'hôtellerie "en traversant la rue" !
Cette phrase, bien que le secteur connaisse une pénurie de main-d'œuvre, est un peu simpliste et avait donc fait réagir. Si la l’hôtellerie-restauration est bien un vivier d'emplois, il n’en reste pas moins que la plupart d’entre eux demandent des compétences. Tout le monde n’est pas fait pour ces métiers, d’autant plus qu’ils sont exigeants et souvent stressants.

Serveur et chef de rang, des métiers "stressants" ?

Généralement, quand nous parlons de métiers stressants et exigeants dans le secteur de l'hôtellerie restauration nous pensons souvent aux différents métiers de cuisine ou, à défaut, aux réceptionnistes. En revanche, on entend souvent que les métiers de salle ont le beau rôle : "en plus ils empochent les pourboires…" !
Pourtant, malgré les préjugés, les métiers comme serveurs et chefs de rang sont des métiers qui demandent beaucoup. D’ailleurs, d’après une étude, être serveur est l’un des emplois les plus stressants bien avant celui de cuisinier.

Vous ne faites pas partie des employés de salle et vous êtes dubitatifs face à ces propos ? Alors voici une liste non exhaustive de ce à quoi doit faire face un serveur ou un chef de rang :

  • Des horaires décalés, souvent la nuit et les week-ends
  • Une pression de l’équipe (managers et chefs), il faut répondre aux exigences d’efficacité et rentabilité par couvert servi et souvent palier le manque d’équipe
  • Une pression des clients, il faut porter à chacun des clients de l’attention, leur faire face, être dans la séduction… tout en étant rapide et efficace !
  • Une présentation irréprochable tous les jours
  • Une dépense physique importante : toujours debout, des kilomètres parcourus chaque jour, des kilos d’assiettes, plateaux, bouteilles à porter...
  • Une bonne connaissance des plats de la carte, des vins, des cocktails…
  • Une charge mentale importante et des risques d’oubli ou d’erreur d’addition qui peuvent impliquer des retenues sur le salaire
  • Des tâches annexes comme de la manutention
  • Une compétition pour les promotions, les pourboires…

Ce manque de reconnaissance pour le service en salle a poussé un jeune chef atypique, Quentin Bourdy, a rendre un hommage appuyé aux équipes de salle dans le quotidien La Dépêche l'an dernier.

Un serveur en pleine course et un client visiblement ravi… une belle image du métier ?!

L'hommage d'un jeune chef au personnel de salle

Dans sa déclaration le chef Quentin Bourdy décrit les serveurs comme « de grands comédiens, ni plus ni moins, ils doivent faire preuve d’une quasi-schizophrénie contrôlée pour garder le sourire tout en faisant face soit aux problèmes qui se présentent dans leur vie, soit face à ceux qui ont l’air de se manifester dans les médiocres ciboulots de certains par une attitude grossière ou pédante (ou les deux). »

Il souligne que le métier demande de rares qualités physiques, mentales et surtout humaines et rajoute : « Il faut être fondamentalement bon pour absorber et distribuer autant d’énergie quotidiennement ! Pour ne pas se laisser démoraliser par le mal aux jambes en fin de journée, par le sourire un peu narquois du cuisinier qui s’en va lorsque sa cuisine est propre alors qu’en salle on attend la fin des conversations qui parfois s’éternisent, tout ça pour entendre à la fin du repas pour la plupart du temps « vous direz merci au chef, on a passé un bon moment » ».

Et si finalement les pourboires n’étaient qu’un juste retour pour ces métiers de passion et d’abnégation ?

Des métiers aussi extrêmement "passionnants" !

Si serveur, chef de rang, ou encore maître d’hôtel, sont des métiers souvent stressants et qu'il n’existe pas de « Top serveur » à la télé, nous pensons cependant que les métiers de salle sont plus que passionnants !

Oui, les métiers de salle sont de magnifiques métiers qui ont, bien entendu, aussi leurs avantages. Découvrez le portrait de Lahcen, chef de rang chez Gofer qui adore son quotidien.

Ces métiers passionnants sont parfaits pour les personnes dynamiques, aimant le contact avec la clientèle. Ils ne sauront que les motiver et les faire grandir, afin de relever de nouveaux défis chaque jour.

De plus, rien n'est figé avec ces métiers, car ils offrent de vraies possibilités d'évolution et de reconnaissance. Le commis de salle peut devenir serveur, le serveur peut évoluer comme chef de rang, le chef de rang comme maître d’hôtel ou premier maître d’hôtel qui peut devenir à son tour responsable de salle.

"Nous sommes persuadés que le personnel de salle à un rôle capital dans l'expérience client. Nous sommes d’ailleurs très heureux de soutenir le concours « Meilleurs Apprentis de France », dans la catégorie Art de la Table et du Service afin de récompenser les jeunes talents de la France. La finale aura lieu mercredi 13 novembre 2019 et Gofer y sera en tant que sponsor !"

Marc, co-fondateur de Gofer

Enfin, finissons par une petite note d’humour. Nous avions partagé cette petite vidéo sur notre page facebook il y a quelques temps. Si vous ne l’avez pas vu, faites le vite, que vous soyez en salle ou non 😉

Camille Subtil - Community happiness officer

Avec Gofer, l'occasionnel devient exceptionnel.

Téléchargez l'application gratuitement sur Google Play, l'App Store ou sur www.gofer.fr

et inscrivez-vous pour réaliser des missions en toute simplicité !
A très bientôt, l'équipe Gofer

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OK